Le tartre chez le chien

Avertissement: Les textes développés ci-dessous, et d'une manière générale dans toutes les pages de ce site, sont uniquement destinés à votre information, et ne sauraient constituer ou remplacer une consultation médicale individuelle.

 

Comme pour les humains, les dents des chiens subissent l'attaque permanente de bactéries qui sont à l'origine de la formation de la plaque dentaire, puis du tartre. Ce dernier est d’abord responsable de la mauvaise haleine de l’animal, mais il peut aussi engendrer différentes maladies.

La formation du tartre

Les bactéries naturellement présentes dans la salive se multiplient sur les débris alimentaires  à la surface des dents, et produisent des substances qui forment une pellicule de couleur brune . Cette pellicule est normalement éliminée par le brossage régulier des dents. Progressivement, la pellicule s'épaissit,  faute de brossage. Il y a une accumulation de couches de glycoprotéines et de polysaccharides, ainsi que le développement de très nombreuses bactéries parfois très difficiles à détruire (la concentration en germes dans le tartre peut être aussi importante que dans les selles). Ainsi se forme la plaque dentaire.

Avec le temps, la plaque dentaire se minéralise et s'étend sous la gencive, on dit que l'animal a du tartre.

Certaines races de chiens sont particulièrement prédisposées à la formation de tartre :

Les races miniatures comme les Chihuahuas, caniches Toys, Yorkshires, etc.

En général, ce sont plutôt les petites races, mais des chiens de taille moyenne ou grande peuvent également être concernés par ce problème. Dans une même race, on pourra aussi voir des différences en fonction de l’individu, et du type d’alimentation.

Les conséquences du tartre

Le tartre chez le chien n'est pas uniquement un problème esthétique ou de confort , mais un réel problème de santé.

Le tartre est le plus souvent responsable de la mauvaise haleine du chien : un chien qui a les dents propres est un compagnon beaucoup plus agréable car moins nauséabond ! Cela peut paraître risible, mais la mauvaise haleine finit souvent par créer une véritable barrière dans la relation maître-chien.

Mais surtout, le tartre s'accumule en permanence, et s'insinue sous la gencive. Celle-ci est en permanence irritée et fragilisée : on a souvent une gingivite (inflammation de la gencive, qui se reconnaît à sa couleur rouge), des saignements au moment des repas, des infections buccales, des abcès. Les dents peuvent également être atteintes, et il n'est pas rare d'avoir des dents totalement rongées, qui se déchaussent et tombent ou qui ne tiennent plus dans la bouche que par la couche de tartre !

Au début, le dépôt de tartre déposé sur la dent entraîne une inflammation de la gencive ou gingivite. Celle-ci est réversible, elle disparaît quand on enlève le tartre.  

Par la suite, le tartre progresse et commence à remonter sous la gencive, le long de la racine dentaire. La dent commence à se déchausser: c'est la parodontite, souvent irréversible.

Même s'il ne l'exprime pas, votre compagnon souffre forcément lorsque le tartre devient important. De plus les microbes qui s'y développent peuvent  passer  dans le sang et se fixer dans différents organes (cœur, reins).

On peut alors  aboutir à des maladies graves : infection cardiaque ou rénale chez l'animal âgé. Sans compter le risque de contamination de l’entourage.

Que faire si votre chien a les dents entartrées ?

Tout d'abord, surveillez bien l'apparition du tartre en regardant régulièrement les dents de votre chien. le tartre apparaît d'abord au niveau des dents du fond, comme les molaires et prémolaires, et ensuite sur les crocs et les incisives. Ces incisives sont d'ailleurs les dents les plus rapidement déchaussées chez les petites races, car leur racine unique est plus fine et plus courte que celles des autres dents.

Si vous voyez que les gencives sont rouges, enflées ou qu'elles saignent parfois, il est alors grand temps de faire détartrer votre chien.

Lors des consultations annuelles, à l’occasion des rappels de vaccination, votre vétérinaire vérifiera systématiquement l’état de la bouche de votre animal et vous indiquera si un détartrage devient nécessaire.

Il est difficile de dire à partir de quel moment le tartre s'installe. C’est très variable d’un individu à l’autre : certains chiens auront besoin d'un détartrage dès l'âge de 1 an (en général les races miniatures), d'autres n'en auront jamais besoin (les races géantes). Pour la majorité des animaux, il faudra envisager un détartrage régulier, environ tous les deux ou trois ans.

Le détartrage est une intervention indolore pratiquée par votre vétérinaire : le chien est placé sous une petite anesthésie générale,  afin qu'il puisse rester immobile, la gueule ouverte, pendant la durée de l'intervention.

Nous disposons depuis quelques années de sédatifs très sûrs et vite réversibles. Le détartrage n’est pas un acte douloureux, mais il nécessite une immobilité de l’animal que l’on ne peut obtenir que par une sédation. Nous pouvons  endormir un animal juste assez pour bien nettoyer toute la cavité buccale et ensuite lui injecter un antidote qui le réveille très vite. Nous ne gardons en général l’animal qu’une heure environ, et il peut retrouver son propriétaire juste après.

Le tartre est décollé de chaque dent par ultra-sons, comme chez le dentiste, et éliminé par un fin jet d’eau durant l’intervention. Ensuite, le vétérinaire applique une pâte pour polir les dents. Le détartrage est un traitement, permettant de retrouver des dents propres et une bouche saine, mais il ne constitue pas une prévention du tartre.

Nous entendons souvent des propriétaires qui refusent de faire détartrer leur animal, car ils pensent que "le détartrage fait tomber les dents"... C'est faux !

C'est le tartre, et pas le détartrage, qui fait tomber les dents. Bien au contraire, éliminer le tartre préserve la dentition du chien. Malheureusement, on nous amène parfois des chiens déja très entartrés, et nous sommes alors amenés à extraire des dents cariées, pourries ou très déchaussées, mais c'est toujours préférable au fait de laisser en place des chicots, sources d'infections et de souffrances. 

Il est possible et intéressant de retarder l'apparition du tartre, ou sa réapparition après un détartrage, grâce à quelques précautions.

Que faire pour prévenir l'apparition du tartre ?

L'idéal pour entretenir une bonne hygiène buccale chez votre chien est de lui brosser régulièrement les dents, dès qu'il a ses dents d'adulte : entre 6 mois et un an. C'est possible si vous l'habituez dès son jeune âge à être ainsi manipulé.

Il existe aussi des kits spécialement adaptés, composés d'un doigtier (capuchon de caoutchouc avec des aspérités, à enfiler sur votre doigt) et d'une pâte dentifrice abrasive dont le goût convient aux chiens. Vous pouvez ainsi nettoyer correctement les dents de votre chien (une ou deux fois par semaine suffisent généralement).

L'autre solution, moins contraignante cette fois, est de donner à votre chien une nourriture dont la composition et la texture permettent un nettoyage naturel des dents : il s'agit de croquettes spécifiques dont les fibres frottent sur les dents et ont une action d’abrasion de la plaque dentaire. Votre vétérinaire pourra vous renseigner sur ces aliments particuliers.
Plus généralement, une nourriture à base de croquettes retarde l'apparition du tartre, tandis que les boîtes et la pâtée favorisent au contraire son apparition.
Les friandises pour chien sous forme d'os à mâcher ou de bâtons à croquer ont aussi une action intéressante sur le nettoyage des dents, même si elles ne remplacent pas le brossage.

Pour les chiens de petite taille, difficiles à manipuler, et qui rechignent souvent à manger de grosses croquettes, il existe des dentifrices sous forme de comprimés à croquer qui se donnent tous les jours (ou tous les deux jours) comme une friandise. De même, des produits liquides à dissoudre dans l'eau de boisson ou de la poudre à disperser sur l'alimentation existent également.

Votre vétérinaire ou ses assistantes pourront  vous conseiller la solution la plus adaptée à votre chien, et vous indiquer, en examinant tout simplement sa bouche, s'il a besoin d'un détartrage.

N'hésitez-pas à demander un devis personnalisé si tel est le cas, et à vous faire bien expliquer le déroulement de l'intervention.

BERK !
BERK !
BERK !
CHEESE !

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.04 | 14:59

Bonjour, j'ai un vieux carlin de 14 ans.On vient de lui diagnostiquer insuffisance cardiaque avec oedeme.Après combien de temps les médicaments font effet?

...
24.03 | 16:57

Ma chienne est morte car j ai était incapable de me rendre compte qu elle faisait une insuffisance si j avais était digne je l aurais emmené immédiatement.

...
19.01 | 13:20

mon York 13 ans a une insuffisance mitrale depuis 4 ans est soigné avec deux médicaments et surveillance echo tous les ans c'est bon son etat est stationnaire e

...
04.01 | 18:54

Ce site dispense des informations, il est impossible d'effectuer une consultation et de poser un diagnostic par internet. Il faut consulter votre vétérinaire.

...
Vous aimez cette page