pourquoi, comment stériliser une chatte ?

 

Avertissement: Les textes développés ci-dessous, et d'une manière générale dans toutes les pages de ce site, sont uniquement destinés à votre information, et ne sauraient constituer ou remplacer une consultation médicale individuelle.

 

 

 

De nombreux propriétaires se posent des questions,lorsqu'ils ont une chatte, concernant le fait de lui laisser faire ou non des chatons. Il est exrémement désagréable, pour tout le monde, d'avoir à éliminer des petits chatons, et une grande quantité de chats se retrouvent à errer, sans foyer, sans nourriture et dans des conditions de santé souvent catastrophiques. Voici quelques éléments pour vous guider et chasser les idées reçues.  

Pourquoi faire stériliser une chatte ?
Sachez tout d’abord qu’une chatte ne se sentira en aucun cas diminuée par une stérilisation et ne sera pas malheureuse.

Contrairement aux idées reçues:

Une chatte n’a pas besoin d’avoir été au moins une fois en relation avec un mâle pour être équilibrée.
Elle ne court pas plus de risque d'avoir des tumeurs aux mamelles ni une infection génitale si elle n'a pas au moins une portée, bien au contraire.
Elle ne devient pas plus agressive après stérilisation, c'est également très souvent le contraire. 

Enfin, la stérilisation avant les 1ères chaleurs n'interrompt pas du tout la croissance.

Il faut savoir que la contraception orale n’est pas la solution optimale si vous ne souhaitez pas que votre chatte ait des petits :

 Il est impossible de déterminer l’âge auquel votre chatte va présenter ses premières chaleurs.

Chez certaines chattes cela peut survenir dès 5 mois, avant que vous décidiez de lui donner sa 1ère pilule. Les chaleurs peuvent passer complètement inaperçues, ou être irrégulières. Vous pouvez oublier de lui donner son comprimé, elle peut aller le recracher ou le vomir peu après l’administration sans que vous vous en rendiez compte…Autant de motifs d’échec !

Nous voyons régulièrement des chattes qui ont pris la pilule alors qu’elles étaient déjà pleines, sans que leur propriétaire le sache, et qui n’arrivent pas à faire leurs petits. Cela nécessite en général une opération chirurgicale en urgence, avec des risques pour la chatte, des chatons morts etc…


Sachez que chaque année, de plus en plus de chatons sont tués ou abandonnés. Ainsi, la stérilisation peut empêcher la naissance de portées non désirées, surtout si votre chatte a accès à l’extérieur.

Comment se comporte une chatte non stérilisée pendant ses chaleurs ?

Lors des chaleurs, le comportement de votre chatte se modifie : frottements aux meubles, miaulements très forts et répétés. De plus, cette période se caractérise par des absences de plus en plus longues de l’animal, qui ne prend parfois même plus la peine de rentrer à la tombée de la nuit. Le nombre de cycles par an est variable d’une chatte à l’autre. Certaines ne seront en chaleur que 2 fois par an, d’autres beaucoup plus souvent. L’ovulation est normalement déclenchée par l’accouplement, ce qui fait que les chances d’être fécondée sont très élevées, par contre si la chatte n‘est pas pleine, elle peut recommencer un cycle rapidement.

Il n’est pas rare de voir des chattes revenir en chaleur alors qu’elles allaitent encore leurs chatons !  


Les problèmes de santé liés à l’absence de stérilisation :

A cause de ses nombreuses sorties, votre animal a plus de risques d’être blessé ou accidenté. En plus de se battre avec d’autres chattes et de risquer des infections et des abcès, elle court le risque de se faire renverser ou écraser par une voiture ou de se faire attaquer par un chien ou tirer par des chasseurs à la campagne.

 
 


Votre animal peut plus facilement être en contact avec des chats porteurs d’un virus comme la leucose, maladie toujours mortelle s’il n’est pas vacciné ou le « sida du chat » contre lequel il n’existe aucune prévention.
Sachez enfin que de nombreuses études ont montré que l’administration continue d’hormones augmente considérablement les facteurs de risque pour certaines maladies, notamment des tumeurs des ovaires, de l’utérus et des mamelles.

Enfin, la chatte peut avoir ses chaleurs jusqu’à la fin de sa vie, il n’y a pas d’équivalent de la ménopause. Les chattes, comme les chiennes, sont très sensibles aux infections de l’utérus, surtout à partir de 7-8 ans.



Comment se passe la stérilisation d’une chatte ? 

La stérilisation, ou ovariectomie (ovario dans le jargon vétérinaire) consiste en l’ablation chirurgicale des ovaires de la chatte (éventuellement de l’utérus si celui-ci présente une anomalie : on parle alors d’ovario-hystérectomie).

L’intervention se pratique sous anesthésie générale, en général le matin. Votre chatte reste une partie de la journée à la clinique, nous vous la rendons réveillée dans l’après-midi.

En général aucun traitement ni soin particulier n’est nécessaire. Nous utilisons des sutures stériles résorbables. Seule une petite ouverture cutanée est visible (1 à 2 cm). Les points tombent seuls au bout d’une douzaine de jours. Nous effectuons avant, pendant et après l’intervention une prévention de la douleur, pour limiter au maximum la gêne pour votre animal.

 Quelles sont les conséquences de la stérilisation ?

Cette intervention a l’avantage d’être définitive, vous n’avez donc plus à vous préoccuper de donner un traitement contraceptif, plus de risque d’avoir des chatons non désirés. La chatte n’a plus d’ovulation, donc elle rôde beaucoup moins, d’où moins de risques de maladies, blessures ou accidents.

Des études ont montré que les femelles stérilisées avant leur premier cycle présentent environ 200 fois moins de risque d’apparition de tumeur des mamelles par rapport aux femelles « entières » (   sans compter l’augmentation du risque lié à la pilule…)

Même au niveau du coût, l’intervention est vite « amortie », car vous n’avez plus de médicaments à acheter et surtout beaucoup moins de risque d’avoir à soigner des problèmes de santé sur votre animal. Le code de déontologie nous interdit d’indiquer des détails tarifaires, mais vous pourrez obtenir un devis auprès de votre vétérinaire.

 Après stérilisation, la fonction de reproduction étant supprimée, les dépenses d’énergie sont réduites, et la chatte va moins rôder. Pour éviter qu’elle ne devienne trop grosse, vous devez donc réduire sa quantité de nourriture ou lui donner une nourriture allégée. Il existe actuellement de nombreuses variétés d’aliments adaptés pour répondre aux besoins spécifiques de l’animal stérilisé. Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur ces aliments, afin d’éviter très simplement les désagréments liés à la stérilisation, qui sont minimes et pas du tout une fatalité !

La stérilisation, même jeune, n’entraîne en aucun cas un retard de croissance.

Au final, nous pouvons vous assurer que les avantages l’emportent largement sur les inconvénients !

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.04 | 14:59

Bonjour, j'ai un vieux carlin de 14 ans.On vient de lui diagnostiquer insuffisance cardiaque avec oedeme.Après combien de temps les médicaments font effet?

...
24.03 | 16:57

Ma chienne est morte car j ai était incapable de me rendre compte qu elle faisait une insuffisance si j avais était digne je l aurais emmené immédiatement.

...
19.01 | 13:20

mon York 13 ans a une insuffisance mitrale depuis 4 ans est soigné avec deux médicaments et surveillance echo tous les ans c'est bon son etat est stationnaire e

...
04.01 | 18:54

Ce site dispense des informations, il est impossible d'effectuer une consultation et de poser un diagnostic par internet. Il faut consulter votre vétérinaire.

...
Vous aimez cette page