Tout ou presque sur les puces

Avertissement: Les textes développés ci-dessous, et d'une manière générale dans toutes les pages de ce site, sont uniquement destinés à votre information, et ne sauraient constituer ou remplacer une consultation médicale individuelle.

 

Si les piqûres de puces sont avant tout douloureuses et désagréables pour votre compagnon à quatre pattes, elles peuvent avoir des conséquences plus ennuyeuses. Il est parfois difficile de se débarrasser des puces, et une bonne prévention reste le moyen le plus efficace.



Qu'est-ce qu'une puce?

Les puces sont des insectes bruns sans ailes, de quelques millimètres, qui possèdent la propriété de pouvoir se faufiler entre les poils des chiens et des chats et de sauter jusqu'à trente fois leur longueur. ( imaginez-vous en train de sauter 50 mètres en longueur ! ) 

Une puce adulte peut vivre environ 100 jours. Elle reste cachée dans le pelage de son hôte, et se nourrit de son sang. Après avoir digéré le sang, les puces laissent de petites crottes noirâtres en forme de virgule dans le pelage de leur hôte. En consultation, on recherche souvent ces petits grains noirâtres qui attestent de la présence de puces sur l'animal, et sont plus faciles à trouver que les puces elles-mêmes. (S'il y a des crottes de puces, il ya forcément des puces...).

Petite astuce: Un test simple, si vous ne savez pas s'il s'agit de crottes de puces, consiste à placer ces petits grains sur un papier absorbant humidifié: les déjections de puces fondent en donnant une couleur rouge-brun ( sang séché ) alors que les débris végétaux ou autres ne se dissolvent pas.

Elle pondent des petits oeufs blancs, qui tombent sur le sol, dans les jardins, mais aussi les tapis, moquettes, entre les lames de plancher. Les larves éclosent en 1 à 10 jours, se nourrissent de débris organiques ( surtout les déjections des puces adultes ) et se  transforment en cocons en 5 à 10 jours. 

Si les conditions sont défavorables pour l'éclosion, les cocons peuvent rester très longtemps en latence ( 5 à 140 jours ! ), puis éclore si les conditions de température et d'humidité deviennent correctes et que des vibrations sont perceptibles dans l'entourage, laissant supposer la présence d'une proie.

Les puces constituent un véritable fléau, leur présence sur vos compagnons est un problème de santé, mais en aucun cas un problème dû à un manque d'hygiène: ce ne sont que des insectes piqueurs, parasites des animaux à sang chaud !

Où mon chien peut-il attraper des puces ?

Il suffit qu'en se promenant à l'extérieur, votre chien ait ramené une seule puce à la maison, pour que celle-ci ponde à l'intérieur et provoque une véritable infestation de l'habitat et de l'animal. Vous pouvez même  ramener des oeufs en appartement, avec les semelles de vos chaussures.
Une puce adulte peut pondre des milliers d'oeufs, qui peuvent, on l'a vu, donner d'autres puces adultes en 8 à 15 jours si les conditions sont favorables. Elles- mêmes vont alors pondre etc...
Les chats sont souvent porteurs sans se gratter. Ils peuvent donc facilement ramener des puces en rentrant de leur petite balade quotidienne.Les animaux sauvages sont également très souvent vecteurs de puces et en particulier les hérissons.

 

Quels dangers représentent les puces pour mon animal ?

-L'allergie aux piqûres de puces :

La Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces ( ou DAPP en "jargon" vétérinaire )

De nombreux chiens développent une allergie à un composant de la salive des puces. Cela se traduit généralement par des rougeurs et des boutons ou des croûtes en bas du dos, à la base de la queue, sous le ventre et derrière les cuisses, avec de violentes démangeaisons et souvent la chute des poils.
Dans ce cas, il faut systématiquement traiter préventivement votre compagnon contre les puces. En cas de rougeurs ou de démangeaisons persistantes, il est préférable de consulter un vétérinaire..

- Le ténia :

Les puces portent souvent des œufs de ténia. Votre chien se contamine en avalant une puce lorsqu'il se mordille pour essayer de se gratter.

Le ténia peut entraîner des troubles digestifs, un amaigrissement. Sa présence dans l'intestin du chien se manifeste parfois par la présence de "grains de riz" autour de l'anus: des anneaux de ténia sortent et sèchent dans le poil aux marges de l'anus.

Il est donc fortement recommandé de bien vermifuger un animal qui a des puces, et de traîter contre les puces un animal infesté par le ténia.

Comment se débarrasser des puces ?

Il existe un grand nombre de produits antiparasitaires présentés sous des formes très différentes. Seul un petit nombre est réellement efficace pour lutter contre les puces.
L'idéal étant un produit présent sur le poil en permanence afin de tuer la puce avant qu'elle n'ait le temps de piquer le chien, et donc de provoquer l'allergie.

De plus, nous avons vu que les puces peuvent infester très vite le milieu dans lequel vit votre compagnon: il faudra parfois traîter aussi l'habitat en cas d'infestation persistante.

Les poudres :  Autrefois très utilisées, elles sont maintenant abandonnées au profit de produits qui tiennent mieux sur le pelage. En effet, l'antiparasitaire est dilué avec du talc. Lors de l'application, le produit pénètre rarement jusqu'à la peau et le talc glisse le long du pelage. De plus, elles ne résistent pas à l'eau. 

 
Les aérosols : Ils ont l'avantage de tuer très rapidement les puces présentes sur l'animal au moment de l'application, mais l'inconvénient d'être d'action courte et vite éliminés par l'eau. De plus, l'animal n'apprécie pas toujours ( les chats surtout ! ) le bruit du spray que l'on pointe dans sa direction. Dès le 2ème traîtement, ça devient souvent très "sportif" !  

Les shampooings : Ils peuvent avoir de l'intérêt comme « traitement d'attaque » des infestations massives, mais lorsque l'on rince le chien après son shampooing, la majeure partie du produit antipuces part avec l'eau de rinçage. Donc une bonne efficacité sur le moment, mais un risque de réinfestation très rapide.

Les produits à avaler  : Très attrayants car faciles d'emploi, ces produits ont cependant le gros inconvénient de n'agir que lorsque la puce pique le chien et se nourrit de son sang. Celle-ci est alors intoxiquée et tuée, mais elle a eu le temps d'inoculer sa salive par la piqûre, donc l'allergie peut se déclarer...
Certains de ces produits ne tuent pas la puce, mais empêchent ses œufs d'éclore. Ils sont utiles en complément pour diminuer fortement la pression parasitaire en milieu très infecté, ou utilisés seuls sur des animaux qui ne vagabondent pas trop et ne peuvent donc pas aller attraper des puces "chez les voisins".
Ils ne suffisent pas pour les chiens souffrant d'une allergie à la piqûre de puce, car ils ne les empêchent pas d'être piqués.

Ces produits ont des qualités, mais leur utilisation doit être bien ciblée. 

Les colliers : Ils ont l'avantage de durer plusieurs mois, donc moins de contrainte ou de risque d'oubli, mais ils n'agissent pas toujours uniformément sur tout le corps, or on constate que les puces sont le plus souvent localisées entre les cuisses ou autour de la queue.

Il existe une grande variété de colliers insecticides, mais tous ne sont pas d'une égale efficacité ! De plus, de nombreux propriétaires d'animaux répugnent à laisser un collier en permanence à leur animal, pour éviter d'abîmer le pelage ou pour éviter les risques que le collier reste accroché (avec l'animal éventuellement). 

Les pulvérisateurs Ils déposent sur le poil un film protecteur de produit antiparasitaire qui intoxique les puces par simple contact dans les minutes qui suivent leur arrivée sur le chien.
S'opposant à la piqûre, ce type de traitement est particulièrement conseillé pour les animaux allergiques.

La plupart des produits sont maintenant actifs pendant environ 1 mois et résistants à l'eau. L'application est invisible sur l'animal. Elle peut être, en revanche, difficile à mettre en oeuvre sur les animaux récalcitrants ou sur ceux à poils longs. Pour être efficace, il faut bien appliquer la dose de produit en fonction de la taille du chien ou du chat, mais quand l'animal bouge ou se débat, on a tendance à abrèger la séance, et la dose requise n'est pas toujours respectée.

Les pipettes : Il suffit de déposer leur contenu sur la nuque du chien, ou  pour certaines en 2 ou 3 points. Le produit se répartit tout seul sur l'ensemble du corps ( comme sur un papier buvard ) en quelques heures.

Les pipettes sont dosées en produit actif pour une certaine gamme de poids d'animal. On est donc sûr d'appliquer la bonne quantité de produit, contrairement aux pulvérisateurs. Elles possèdent toutes les qualités des produits à pulvériser, car leurs principes actifs sont les mêmes, mais avec la facilité d'application en plus. Elles s'avèrent parfois un peu moins puissantes en cas d'infestation massive.

Une catégorie de pipettes contient un produit qui est absorbé par la peau ( action systémique), et agit ensuite sur les puces, les larves de puces et sur certains vers. Elles sont particulièrement intéressantes pour les chats et les jeunes animaux ou les très fortes infestations.

Attention ! 

Les insecticides, quels qu'ils soient, sont par définition des produits TOXIQUES. 

Utilisés en respectant les notices, ils sont actuellement très sûrs, les autorités sanitaires étant encore beaucoup plus exigeantes qu'avant. Chaque produit commercialisé a fait l'objet de très nombreux tests. Mais par exemple, certains produits sont très actifs et sans danger pour les chiens, mais très toxiques si vous les mettez par erreur ou inattention sur un chat. Soyez toujours vigilants.

Conclusion

La prévention reste le meilleur moyen de lutter contre les puces. L'idéal est de ne pas attendre de trouver des puces sur l'animal, car il est alors trop tard et l'on peut parfois mettre longtemps avant de s'en débarrasser. ( des milliers d'oeufs dans la maison ou le jardin...)

Contrairement à ce que l'on entend souvent dire, un animal peut attraper des puces même en plein hiver dans notre région. Certes, la pression parasitaire est moins forte, mais il peut en rester suffisamment pour que votre compagnon en souffre.

En cas de grosse infestation, ou si plusieurs animaux sont porteurs, il est recommandé d'associer un traitement de l'environnement (habitat) au traitement de l'animal afin d'être sûr d'éliminer toutes les puces d'un coup et d'éviter la réinfestation. Pour être efficace, un traîtement de l'environnement doit agir longtemps, car on a vu que le délai d'éclosion peut être très long: un produit qui agit même une semaine ne suffit pas. Il existe maintenant des produits rémanents 6 mois, qui permettent un bon traîtement du milieu, en tuant les puces dès l'éclosion et en évitant ainsi la recontamination du milieu.

Enfin, si vous avez un animal qui se gratte et l'autre non, ne pensez pas pour autant que ce dernier n'a pas de puces ! Certains sont allergiques et vont se gratter avec seulement quelques puces sur le corps, alors que d'autres non-allergiques à la salive de puces se gratteront à peine avec 30 ou 40 puces sur le dos !

Quand il y a des puces,  il faut traîter TOUS LES ANIMAUX DE LA MAISON ! 


Demandez conseil à votre vétérinaire, il vous indiquera le produit le mieux adapté à votre situation, et vous évitera d'investir dans des solutions "hasardeuses".

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

MARGUET | Réponse 29.09.2014 17.29

FAUT IL ASSOCIER UN AUTRE PRODUIT AVEC CAPSAR POUR TUER LES LARVES DE PUCES ET VERMIFUGER SYSTEMATIQUEMENT ?

P BONNEL 30.09.2014 20.35

Donc il faut à plus forte raison utiliser 1 antipuces plus long pour stériliser le milieu, et vermifuger avec un bon produit, actif notamment sur les ténias

P BONNEL 30.09.2014 20.33

lLe Capstar élimine très rapidement les puces, il est éliminé à 90% en 24h. Donc pas de protection longue et rien sur les larves.Les puces véhiculent un ténia

Voir tous les commentaires

Commentaires

17.04 | 14:59

Bonjour, j'ai un vieux carlin de 14 ans.On vient de lui diagnostiquer insuffisance cardiaque avec oedeme.Après combien de temps les médicaments font effet?

...
24.03 | 16:57

Ma chienne est morte car j ai était incapable de me rendre compte qu elle faisait une insuffisance si j avais était digne je l aurais emmené immédiatement.

...
19.01 | 13:20

mon York 13 ans a une insuffisance mitrale depuis 4 ans est soigné avec deux médicaments et surveillance echo tous les ans c'est bon son etat est stationnaire e

...
04.01 | 18:54

Ce site dispense des informations, il est impossible d'effectuer une consultation et de poser un diagnostic par internet. Il faut consulter votre vétérinaire.

...
Vous aimez cette page