la cataracte chez les chiens et les chats

structure de l'œil
coupe sagittale
cataracte prononcée
le centre de l'œil apparaît blanc-bleuté.
examen direct de l'oeil
la cataracte s'observe mieux en éclairant vivement le centre de l'œil à l'aide d'un ophtalmoscope
comparaison des visions chien et homme
cataracte très prononcée chez un chien: noter la dilatation de la pupille

La cataracte est une opacification  du cristallin, sorte de lentille située à l’intérieur de l’oeil.

Elle entraîne une baisse de l’acuité visuelle, pouvant aller jusqu’à la cécité.

Revoyons les différents éléments permettant la vision :

Les images du monde extérieur nous parviennent grâce au passage des rayons lumineux à travers les structures oculaires.

  • D’abord la cornée, membrane de 0.5 à 1 mm d’épaisseur (plus épaisse chez le chien que chez l’homme). C’est la « vitre" de l’œil. Normalement transparente, elle peut parfois être rendue opaque par diverses affections (kératite chronique, pigmentation, taches cicatricielles, tumeurs, etc.)

  • Les rayons lumineux traversent ensuite la chambre antérieure de l'oeil, contenant un liquide transparent, l'humeur aqueuse, en renouvellement continuel.

  • Le cristallin, sorte de loupe constituée d'un noyau de cellules transparentes contenues dans une capsule constituée de deux membranes: les cristalloïdes antérieure et postérieure. Il a la propriété remarquable de se dilater ou se rétracter, changeant ainsi la focale de la "loupe". L'oeil peut ainsi accommoder, c’est-à-dire nous permettre de voir tour à tour de près ou de loin.  Le cristallin est situé juste derrière l’iris, qui est la partie donnant la couleur de l’œil et qui délimite la pupille. Cette pupille rétrécira en présence de lumière vive, afin de réduire la quantité de rayons lumineux qui traverseront, et au contraire se dilatera dans la pénombre. Le diamètre du cristallin varie évidemment selon la taille de l’animal (10 à 13 mm environ).

  • Le vitré, sorte de corps gélatineux transparent remplissant la chambre postérieure du globe oculaire.

  • La rétine, «l’écran de projection », dont les cellules (cônes et bâtonnets) transforment les rayons lumineux en signaux électriques qui seront transmis au cerveau. A ce propos, les chiens ne voient pas en noir et blanc contrairement à une idée encore bien ancrée, mais la gamme de couleurs qu'ils perçoivent est plus limitée (cf image ci-dessus). Des lésions de la rétine (décollement, atrophie, hémorragie, etc ) entraîneront une cécité partielle ou totale.

    Particularité: La rétine du chat est constituée de beaucoup plus de bâtonnets que celle de l'homme. Elle en possède 204 millions alors que celle de l'homme en compte 120 millions. Comme le chat possède beaucoup plus de bâtonnets, il a une vision nocturne bien meilleure que celle de l'homme. Il peut percevoir une lumière 6 fois plus faible que l'homme

    L'oeil du chat présente une couche (tapis) supplémentaire: le tapetum lucidum. Celui-ci renvoie une seconde fois les rayons lumineux sur les photorécepteurs qui sont ainsi stimulés deux fois, d'où une acuité visuelle encore plus élevée.

  • Le nerf optique transporte les signaux jusqu'au cerveau, qui interprète les messages.

Ceci n’est qu’un bref résumé du mécanisme de la vision, qui nous semble si simple et instantané dans notre vie quotidienne, mais qui est cependant si complexe .

Il est évident que la perturbation de l’une des étapes du processus modifiera, voire supprimera totalement la vision.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement au cristallin.

On rencontre parfois des cas de luxation du cristallin. Après une rupture de ses attaches, celui-ci bascule en avant de l'iris, dans la chambre antérieure. Il est alors important de l'enlever afin d'éviter les complications (glaucome) en principe très douloureuses.

La cataracte est une diminution de  la  transparence et de la souplesse du cristallin.  Elle apparaît  souvent sous l’effet du vieillissement. On constate fréquemment, par un simple examen des yeux,  un tout début de cataracte sur des animaux à partir de 7-8 ans. Le centre de l'oeil devient de légèrement trouble quand on l'éclaire fortement, jusqu'à blanc nacré dans les stades les plus évolués (voir photos). 

 Certaines maladies (le diabète notamment) accélèrent ce processus. Le diabète est une maladie qui entraîne l’augmentation du taux de sucre dans le sang (glycémie). Ce n’est pas le fait de manger du sucre qui cause le diabète, mais un dysfonctionnement du pancréas. Cependant, l’amalgame entre l’augmentation de la glycémie et la cataracte a probablement été à l’origine de cette idée fausse: "Donner du sucre à un chien risque de le rendre aveugle". L’excès de sucre ne rend pas aveugle, il rend obèse.

Un traumatisme sur l’œil peut également être à l’origine d’une cataracte. Il existe enfin des cas de cataracte congénitale, constatée parfois sur de très jeunes animaux.

Il n’existe pas de traitement médical de la cataracte. Certains compléments sont proposés pour retarder son évolution, mais avec des résultats inconstants.

Seul un traitement chirurgical peut permettre de corriger cette affection, en procédant à l’extraction du cristallin opaque. Des techniques rudimentaires de « chirurgie » de la cataracte ont été utilisées depuis l’antiquité.  Il semble, selon des traîtés de médecine de l'époque romaine, que l'on essayait alors de faire basculer le cristallin dans le segment postérieur de l'oeil, évidemment sans anesthésie et avec des aiguilles non stériles...

 La première véritable intervention chirurgicale aurait été décrite au XVI° siècle. Ce n’est bien entendu qu’après la découverte de l’aseptie et la sophistication des instruments chirurgicaux que l’on a pu réaliser des interventions correctes.

Remarque: Lorsque le cristallin est très opacifié, peu de rayons lumineux arrivent jusqu'à la rétine. La pupille reste alors en position dilatée (mydriase). Il est intéressant de rechercher alors si un réflexe de fermeture persiste (réflexe photomoteur). En éclairant fortement le centre de l'oeil, on teste si la rétine, le nerf optique et les centres cérébraux de la vision fonctionnent encore. Si la pupille réagit, c'est positif, on sait alors qu'une chirurgie peut rétablir une certaine capacité visuelle. L'inverse n'est pas systématique.

 

La première technique  consiste en l’ablation du cristallin entier, à l’intérieur de son enveloppe. Cela nécessite une ouverture assez large ( au moins son diamètre) pour pouvoir le sortir en bloc. Cela  entraîne un temps opératoire plus long, donc un risque plus important de complications et une récupération plus longue.

La deuxième est plus récente: elle fait appel à des appareils de plus en plus sophistiqués,qui  permettent de fragmenter le cristallin à l’intérieur de sa capsule, grâce à des ultrasons, tout en aspirant les débris au fur et à mesure. On place ensuite un implant en matière synthétique pour remplacer le cristallin, et permettre au moins une vision correcte à distance moyenne. Cette intervention se fait, comme la première, sous microscope chirurgical.

C’est la technique par phacoémulsification.

Les avantages de cette technique  sont multiples :

  • Elle nécessite une incision minime (environ 3 mm)donc moins de complications et une récupération plus rapide.

  • Un temps opératoire beaucoup plus court.

  • On laisse en principe  la membrane cristalloïde postérieure, qui retient le vitré. Un implant cristallinien peut être mis en place dans la capsule vidée de son contenu.

Chez l’homme, cette intervention est, en général, réalisée en quelques  minutes, et sans anesthésie générale.

C’est un peu plus long sur les chiens, à cause des quelques différences structurelles de l’œil, et l’intervention nécessite évidemment une anesthésie générale afin que l’animal ne bouge pas…

Nous étions déja équipés d'un microscope chirurgical, nous venons de faire l'acquisition d'un appareil performant de phacoémulsification, ce qui nous permettra bientôt d'effectuer cette chirurgie dans d'excellentes conditions.

 

Notre appareil de phacoémulsification
notre microscope opératoire

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.04 | 14:59

Bonjour, j'ai un vieux carlin de 14 ans.On vient de lui diagnostiquer insuffisance cardiaque avec oedeme.Après combien de temps les médicaments font effet?

...
24.03 | 16:57

Ma chienne est morte car j ai était incapable de me rendre compte qu elle faisait une insuffisance si j avais était digne je l aurais emmené immédiatement.

...
19.01 | 13:20

mon York 13 ans a une insuffisance mitrale depuis 4 ans est soigné avec deux médicaments et surveillance echo tous les ans c'est bon son etat est stationnaire e

...
04.01 | 18:54

Ce site dispense des informations, il est impossible d'effectuer une consultation et de poser un diagnostic par internet. Il faut consulter votre vétérinaire.

...
Vous aimez cette page